Biogil
Vivre libre avec la Nature

Mortalité des abeilles, déclin de la biodiversité, effets sur l’homme : le danger des néonicotinoïdes

, par biogil

Deux études scientifiques viennent de démontrer la nocivité des néonicotinoïdes sur les abeilles, alors que les ruches connaissent ce printemps une mortalité impressionnante. Quels sont ces produits au nom compliqué ? Des insecticides nouvelle génération. Enquête sur ces molécules dangereuses qui continuent à être déversées dans la nature.

Les néonicotinoïdes sont une classe d’insecticides agissant sur le système nerveux central des insectes avec une toxicité inférieure chez les mammifères. Les néonicotinoïdes représentent une petite dizaine de molécules. Ces neuro-toxiques sont généralement des dérivés chlorés et ils ciblent les récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine. Les néonicotinoïdes sont parmi les insecticides les plus utilisés à travers le monde (Source wikipedia).
En ce printemps 2015, les apiculteurs constatent une fois de plus d’énormes pertes dans leurs ruches : 50 % à 60 % des populations seraient mortes pendant l’hiver, selon les premières enquêtes.
Les abeilles dans la ruche Les abeilles dans la ruche photo Natureln

« Ce qu’on voit pour les abeilles est généralisable à tous les pollinisateurs », explique Jean-Mars Bonmatin. « Par ailleurs, il y a de moins en moins d’oiseaux, car ceux-ci ont de moins en moins d’insectes à manger ».
« Ces produits toxiques sont lessivés par l’eau en raison de leur solubilité, et se retrouvent dans toute la biodiversité. Ils représentent donc une menace systémique, et on court à la catastrophe »...
Une partie des molécules est toujours présente dans les céréales, fruits et légumes que nous consommons et qui sont issus de ce type de cultures, comme le montrait en 2013 une étude de Générations Futures...
« Toutes les études confirment que les pesticides en général sont liés à la maladie de Parkinson et à l’autisme. Des publications japonaises observent également des liens avec les troubles neuro-comportementaux et l’hyperactivité, d’autant plus que l’exposition se fait jeune », rapporte Jean-Marc Bonmatin...
...La suite et l’article complet sur Reporterre
Pour approfondir in english :
nature.com 1
nature.com 2
nature.com 3
nature.com 4

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
♡ 2011 par Biogil. Copier une œuvre est un acte d’amour. L’amour n’est pas assujetti à la loi. Merci de copier et partager.
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL