Biogil
Vivre libre avec la Nature

Économie d’énergie sur l’habitat

, par biogil

1-Maisons BBC

BBC ou maison BBC : définit un bâtiment, une maison, qui est dit de basse consommation. Cette appellation vise à identifier toutes les nouvelles constructions, dont les besoins très faibles en énergie, aident à lutter, contre les émissions de gaz à effet de serre. L’objectif étant de diminuer par quatre ces émissions, d’ici l’année 2050.
Label BBC : la consommation maximum, pour toutes les constructions neuves, de 40 à 65 kWh/m²/an suivant les régions classées de H1 : 65kWh/m²/an dans l’Est à H3 : 40 kWh/m²/an sur la côte méditerranéenne..

La consommation conventionnelle d’énergie primaire (Cep), se base sur :
le chauffage
le refroidissement
la ventilation
les auxiliaires
la production d’eau chaude sanitaire
l’éclairage des locaux

La maison BBC, comparée à une maison traditionnelle, peut consommer jusqu’à 7 fois moins en chauffage, et jusqu’à 2 fois moins d’énergie pour la production d’eau chaude.
Un taux de rejet de CO2 très faible, il contribue donc à lutter contre le réchauffement climatique, avec une maison respectueuse de l’environnement.
Des matériaux sains, une construction saine, procure le bien-être en plus des économies d’énergie réalisées.

2-Maisons à énergie positive

Un bâtiment à énergie positive (parfois abrégé en BEPOS) est un bâtiment qui produit plus d’énergie (électricité, chaleur) qu’il n’en consomme pour son fonctionnement.

La conception d’un habitat à énergie positive reprend généralement les grands principes de la maison passive en y ajoutant des éléments de productions d’énergie :

  1. Isolation thermique renforcée, fenêtres de grande qualité ;
  2. Suppression des ponts thermiques et isolation par l’extérieur ;
  3. Excellente étanchéité à l’air ;
  4. Forte limitation des déperditions thermiques par renouvellement d’air via une ventilation double flux avec récupération de chaleur sur air vicié ;
  5. Captation optimale de l’énergie solaire de manière passive ;
  6. Protections solaires et dispositifs de rafraîchissement passifs ;
  7. Limitation des consommations d’énergie des appareils ménagers ;
  8. Équipement en moyens de captage ou production d’énergie (capteur photovoltaïque, capteur solaire thermique, aérogénérateur, pompe à chaleur sur nappe, freecooling par plancher rayonnant, rafraîchissement adiabatique, sondes géothermiques verticales, etc.)
  9. Récupération et utilisation optimales des eaux pluviales.
  10. épuration naturelle par lagunage

3-Maisons passives

L’habitat passif est une notion désignant un bâtiment dont la consommation énergétique au m² est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires ou par les calories émises par les apports internes (matériel électrique et habitants).
Pour être qualifiée de « passive » une maison doit réduire d’environ 80% ses dépenses d’énergie de chauffage par rapport à une maison neuve construite selon les normes allemandes d’isolation thermique de 1995, normes déjà très exigeantes.

La conception d’un habitat passif (ou bioclimatique) se base sur six grands principes :

  1. Isolation thermique renforcée, fenêtres de grande qualité
  2. Suppression des ponts thermiques
  3. Excellente étanchéité à l’air
  4. Ventilation double flux (avec récupération de chaleur)
  5. Captation optimale, mais passive de l’énergie solaire et des calories du sol
  6. Limitation des consommations d’énergie des appareils ménagers

source

http://www.ecop-habitat.fr/maison-bbc-basse-consommation.htm

http://www.effinergie.org/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_passive

Portfolio

habitat passif maison à énergie positive maison en bois
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
♡ 2011 par Biogil. Copier une œuvre est un acte d’amour. L’amour n’est pas assujetti à la loi. Merci de copier et partager.
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL