Accueil > Partage, sobriété et liberté > Revue du net > L’état et les banques : les dessous d’un hold-up historique

L’état et les banques : les dessous d’un hold-up historique

lundi 27 août 2012, par biogil

Quelle est l’origine de la crise ? Cette vidéo t’expliquera comment quelques banqsters du Far Ouest sont en train de ruiner la Grèce, l’Italie, l’Europe et les démocraties, c’est à dire toi et moi... Te laisseras-tu plumer sans réagir ? Comment en sortir ?

Vous trouvez des informations très importantes pour comprendre les dérives actuelles des démocraties sur ce site d’Etienne Chouard.

Une des causes de la crise est la suivante : l’asservissement des états aux banques privées, aux "plus riches".
L’article 123 du Traité de Lisbonne (constitution Européenne) stipule que : « Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées « banques centrales nationales », d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales des instruments de leur dette est également interdite »

En clair les états signataires s’interdisent de se financer directement à taux zéro auprès de leur banque centrale ou de la BCE. Ils sont obligés de s’adresser aux banques privées qui leur proposent les taux qu’elles décident tout en se finançant actuellement elles mêmes à un taux quasi nul auprès de la BCE.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.