Accueil > Partage, sobriété et liberté > Revue du net > Les écrans et les troubles du sommeil...

Les écrans et les troubles du sommeil...

samedi 26 janvier 2013, par biogil

Les jeunes Français passent 900 heures par an à l’école et... 1 200 heures devant les écrans (télévision, Internet, jeux vidéo, téléphone mobile). Les experts s’accordent pour dire que trop, c’est trop ! Et les conséquences connues pour la santé leur donnent raison : à 6 ans, deux heures d’écran par jour augmentent les risques à venir de maladies cardiaques, d’hypertension artérielle et de diabète, sans compter qu’à l’adolescence le surpoids est directement lié au temps d’écran. Plus inquiétant, la lumière bleue émise par les tablettes affecterait la mélatonine, "l’hormone du sommeil", et donc notre horloge biologique. Deux heures d’exposition la font baisser de 22 % et entraînent des troubles du sommeil, des risques de diabète, d’obésité et même de cancer du sein....
"L’apparition de somnolence, de difficultés de concentration, ainsi que la baisse des résultats scolaires doivent alerter les parents sur des usages nocturnes excessifs", souligne le rapport de l’académie des sciences à ce sujet.
La suite sur le point.fr...

Plusieurs travaux pointent le rôle des médias électroniques sur le sommeil des enfants et des adolescents. Les nuits sont écourtées. Ceux qui regardent la télévision ou surfent sur le web le soir ont un retard de sommeil de 30 à 45 minutes en moyenne sur leurs camarades. Le manque de sommeil, pour cause de surconsommation d’écran, concerne un jeune sur cinq qui dort moins de 7H par nuit, ce qui est insuffisant. Un tiers des adolescents déclarent connaître des difficultés pour s’endormir (chiffre en hausse par rapport à 2006). Ils s’estiment majoritairement en bonne santé (à 88%) bien qu’ils reconnaissent un manque de sommeil (cf : avis de l’académie des sciences pj.).

Conclusion : pour bien dormir, on s’éclaire bien le jour et on limite les expositions lumineuses le soir avant le coucher.

La mélatonine est une hormone sécrétée par la glande pinéale dans le cerveau, elle commande le cycle circadien qui arbitre l’alternance entre veille et sommeil. L’obscurité stimule sa sécrétion avec un pic vers 2h du matin. En revanche la lumière du jour bloque sa sécrétion.

Lire aussi les écrans d’ordinateur agissent sur le sommeil (Morphée)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.